Le Centre Amina Nsenga Je Peux Et J'y Crois


1 min lu

Force est de rappeler que la femme a été marginalisée depuis longtemps, que ses droits nesont pas reconnus à leur juste valeur et que ses problèmes sont toujours banalisés dans la société. 

Des obstacles majeurs continuent à persister dans différents coins du Monde à savoir : le poids des traditions et des mentalités, l’influence des principes religieux et l’instabilité socio-politique et économique. Parmi les couches sociales les plus touchées par la pauvreté, les jeunes filles-mères seprésentent comme le maillon le plus faible. 

Rejetées par leur famille, elles sont vulnérables et exposées aux fléaux qui minent la société tels que la malnutrition, l’analphabétisme, lesmaladies et les abus sexuels.« Encadrer des jeunes filles, victimes des violences sexuelles, pour en faire des femmes et mamans équilibrées de la société de demain.»


« Amina Nsenga Je Peux Et J'Y Crois » est un projet d’encadrement des jeunes filles victimes de violences sexuelles. Il vise à améliorer les conditions de vie et les encadrer afin qu’elles deviennent les femmes fortes et des mamans équilibrées.


Le projet repose sur 3 volets essentiels :

1. Créer des synergies entre porteurs de projets, structures, artisans, citoyens pour faciliter l’émergence d’actions innovantes, pourdévelopper la vie sociale e téconomique des jeunes filles-mères.

2. Prise en charge éducative,sanitaire et alimentaire une trentaine d’enfants âgés de 0 à 19 ans, les conduire à une autonomie pour devenir des réels acteurs du changement.

3. Créer un Fond d’aide destiné aux mères créer des activités génératrices de revenus de l’ASBL.